Chercheur/Chercheuse post-doctoral modélisation de l'apprentissage de la lecture

Date limite de réponse :  12 décembre 2022
Type de recrutement : 
Poste ouvert en CDD
Quotité de travail : 
100%
Niveau d'emploi : 
Post-doctorant.e
Durée du contrat : 
Du 01 janvier 2023 au 30 septembre 2024
Localisation : 
LPNC
BSHM-Michel Dubois 1251 Avenue centrale
38610 Gières

Présentation de la structure

La personne recrutée sera membre du Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (LPNC), unité mixte de recherche CNRS structurée en cinq équipes thématiques (Vision & Émotion, Corps & Espace, Langage, Mémoire et Développement & Apprentissage). Ses membres (plus de 60 permanents et 58 temporaires) mènent une activité de recherche en Sciences Cognitives, combinant les approches des sciences humaines et sociales, des sciences de l’ingénieur appliquées à la cognition et des sciences de la vie. Le LPNC est affilié au CNRS depuis 1978, principalement à l’Institut des sciences biologiques (INSB, section 26) et secondairement à l’Institut Sciences humaines et sociales (INSHS, section 34). Ses deux tutelles universitaires sont l’Université Grenoble Alpes et l’Université Savoie Mont-Blanc.

https://lpnc.univ-grenoble-alpes.fr/

La personne recrutée sera rattachée à l’équipe « Langage » du LPNC dont l’objectif est de comprendre les mécanismes neurocognitifs de la production et de la réception du langage (https://lpnc.univ-grenoble-alpes.fr/recherche/equipes-recherche/langage).

 

Missions principales

Le projet TRANS3 (2022-2024) comprend un volet recherche portant sur la modélisation de l’apprentissage de la lecture. Nous utilisons la modélisation Bayésienne algorithmique pour développer des modèles de la lecture et de l’apprentissage orthographique (Ginestet et al., 2019 ; Ginestet et al., 2022 ; Phénix et al., 2018 ; Saghiran et al., 2020 ; Valdois et al., 2021). Un modèle de l’apprentissage de la lecture (BRAID-Acq) a été récemment développé (thèse A. Steinhilber 2023). Le modèle simule actuellement l’apprentissage de la lecture chez un lecteur expert qui dispose de larges connaissances lexicales. Le recrutement porte sur la période Janvier 2023-Septembre 2024).

Il s’agira de modéliser l’évolution de l’apprentissage chez un lecteur novice qui dispose de connaissances lexicales phonologiques mais n’a pas encore développé de connaissances orthographiques.

Nous poursuivons deux sous-objectifs :

- évaluer objectivement l’efficacité de différentes méthodes d’apprentissage de la lecture actuellement sur le marché ;

- évaluer l’impact de la variabilité inter-individuelle des traitements visuels et visuo-attentionnels sur les trajectoires d’apprentissage.

Missions principales :

- Exploiter, optimiser et faire évoluer le modèle BRAID-Acq

- Réaliser des simulations et vérifier la plausibilité des résultats par rapport aux données comportementales

- Diffuser les résultats, assurer l’accès à un démonstrateur

 

Activités principales

  • Prendre en main le modèle BRAID-Acq d’apprentissage de la lecture, à la fois mathématiquement (modélisation probabiliste) et informatiquement (langage python).
  • Programmer les simulations et évaluer les performances selon les spécifications du modèle
  • Comparer statistiquement les résultats simulés aux données comportementales ; faire des prédictions sur les tra-jectoires développementales
  • Identifier les limites du modèle, proposer et implémenter des variantes, tester leur efficacité.
  • Contribuer à la diffusion des résultats (présentation à des conférences internationales, publications dans des revues internationales).

 

Compétences attendues

  • Connaissances souhaitées en modélisation computationnelle, notamment Bayésienne, un plus étant la connaissance des théories de la lecture.
  • Connaissances en psychologie cognitive et/ou modélisation computationnelle
  • Connaissances en programmation et simulation informatique, et/ou modélisation computationnelle de la lecture
  • Connaissances appréciées en mathématiques et modèles probabilistes
  • Connaissance des, ou intérêt pour les théories de l’apprentissage de la lecture
  • Bonnes compétences en langue anglaise (B2 à C1 (cadre européen commun de référence pour les langues) 
  • Avoir des capacités de veille scientifique
  • Sens de l’organisation et de l’autonomie, capacité à structurer de manière méthodique un travail pour atteindre des objectifs
  • Savoir interpréter et valoriser des données et les expliciter clairement à des collègues, même non experts
  • Aimer le travail en équipe, savoir communiquer et transférer les connaissances acquises

Diplôme requis : Doctorat en sciences cognitives ou psychologie cognitive, ou un diplôme en sciences de l’ingénieur

Conditions de diplômes

Doctorat / Diplôme d'ingénieur

Rémunération

A partir de 2395€ mensuel brut et en fonction de l’expérience.
Publié le  17 novembre 2022
Mis à jour le  25 novembre 2022